Hypnose Thérapeutique

Hypnothérapie . Hypnose Ericksonienne . Thérapie brève . Pnl . TCC . Paris . Cabinet OrGadia

hypnothérapie
hypnothérapie
Témoignages / Eczéma
Eczéma maladie psychosomatique hypnotherapie hypnose therapie breve

Eczéma — Troubles psychosomatiques et hypnothérapie

Article de Jean Touati, hypnothérapeute

Mai 2013

Compte tenu des règles déontologiques de respect du secret professionnel et de réserve vis-à-vis des patients, les prénoms ainsi que certains éléments biographiques ont été modifiés.

Zakari, 21 ans, souffre d'une forme sévère d'eczéma depuis sa petite enfance.

La thérapie de ce patient se déroula sur quatre séances s'étalant sur une période de quatre mois. Lors de sa dernière séance il raconte : « C’est super, plus rien ! Quelques boutons mais ce n’est pas gênant. Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite, ça fait presqu’un mois que je n’ai plus rien, oui, depuis notre dernière séance... »

Je présente comment, lors du premier entretien, le patient décrit ses symptômes et sa souffrance puis la dernière séance où il se sent libéré. Cet eczéma, bien que Zakari n'en ait pas réellement conscience, semble se manifester comme la somatisation d'un trouble anxieux. Aussi la démarche thérapeutique sera assez similaire à celle que je mets en œuvre dans le traitement des troubles anxieux avec en particulier un travail de régression en âge où Zakari revivra une scène de la petite enfance où il ressent de la jalousie envers son petit frère.

Ce cas clinique nous montre comment des troubles anciens, assez complexes à traiter, tel l'eczéma, peuvent évoluer très favorablement sur une courte durée de traitement.

__________________________________

Zakari a 21 ans. Il souffre d’eczéma, « depuis toujours », me dit-il. Lors de notre premier entretien il me décrit sa maladie de peau et les traitements qu’il a déjà entrepris : « J’ai toujours un fond, pas toujours au même endroit. Cela peut être les plis des genoux, les bras, le dos, la nuque, le visage, les épaules. Il y a des périodes où je vais être très mal, avoir des croûtes, des plaies, beaucoup me gratter. D’autres périodes où ça va presque disparaître, ma peau va rester rouge, je ne vais plus avoir de croûte et après ça va revenir. Ça n’a cependant jamais complètement disparu. Je me gratte la nuit, aussi je mets des bandes sur les bras pour m’empêcher de me gratter. Avec les médecins, cela a toujours été à coup de corticoïdes, ça m’apaise deux jours et ça repart. J’ai aussi fait des cures. Les pommades me donnent plutôt envie de me gratter. »

Zakari fait des études en génie civil et travaille en contrat d’alternance dans une grande entreprise du bâtiment. Il est passionné par la dimension concrète et opérationnelle de son travail ; il intervient dans la construction d’une tour de bureaux. Il vit avec sa petite amie, ils ont le même âge et se connaissent depuis leurs 15 ans. « De ce côté-là, tout va bien », me dit-il. Par contre, il parle de relations difficiles avec ses parents et en particulier avec son père : «  On s’entend bien mais nous avons toujours eu des rapports de force, des rapports conflictuels. Pourtant je l’admire beaucoup, je n’arrive peut-être pas à m’émanciper. Il y a pas mal de chantage pour vivre au quotidien dans mes études : "On va faire ça et puis tu auras ça...", par exemple quand il s’agissait de m’installer avec ma copine, il trouvait toujours une nouvelle condition pour repousser notre installation. »

Zakari a deux frères plus jeunes mais il n’a pas de relations « très fraternelles » avec eux. Il ajoute : « On ne parle pas beaucoup chez nous. J’ai appris récemment à raconter mes journées avec mon amie. » Rien ne semble l’avoir particulièrement marqué dans son enfance, par contre il me dit se poser énormément de questions et prévoir toujours le pire ; « Comme cela, si ça se passe bien je suis content ! », précise-t-il. Je lui demande s’il a des pensées particulières ou si certains évènements précèdent ses poussées d’eczéma. Il me dit qu’il n’arrive pas à cerner s’il y a quelque chose de spécial au préalable pourtant lors de notre seconde séance, revenant de chez ses parents, il me dira qu’il a toujours une petite montée quand il va chez eux, qu’il ne se sent pas à l’aise, qu’il ne sait pas comment se comporter et a toujours l’impression d’être jugé.

 

Je verrai Zakari au cours de quatre séances réparties sur une période de quatre mois (Zakari a laissé passer deux mois après la première séance).

Lors de cette quatrième et dernière séance je vois que Zakari a l’air bien, il n’a plus de trace d’eczéma ni sur le visage ni sur les mains : « Ça n'a pas l’air mal, là, Zakari ?

— C’est super, me dit-il, plus rien ! Quelques boutons mais ce n’est pas gênant. Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite, ça fait presqu’un mois que je n’ai plus rien, oui, depuis notre dernière séance. Ça m’arrive encore de me gratter mais je pense que c’est un réflexe qui va passer. »

En plaisantant, je lui dis : « C’est un coup de bol, ça a marché avec vous, je ne sais pas pourquoi ? On s’est vu trois fois, c’est ça ? C’est la formule express avec vous ! Oui, vous n’avez pas que ça à faire. »

En entrant dans le jeu, Zakari me répond : « Ce n’est pas que je n’ai pas que ça à faire mais, moi, plus vite je suis guéri et plus vite je suis content et plus vite vous pourrez mettre un cas de 21 ans d’eczéma sur votre site ! »

Au-delà du travail réalisé en hypnose, je pense que la relation empreinte de légèreté et d’humour avec laquelle j’ai mené cette thérapie ainsi que nos échanges sur de nombreux sujets qui passionnent Zakari ont contribué à cette guérison rapide.

« Je suis vraiment content, poursuit Zakari, ça va beaucoup mieux, vous me direz ce que vous en pensez mais j'ai l'impression que ça peut être la dernière séance aujourd’hui. »

[...]

Avant de nous quitter je propose à Zakari de fixer un rendez-vous dans deux mois qu’il confirmera s’il en ressent le besoin. Ce rendez-vous ne sera pas nécessaire.

Zakari m’écrira : « Je pense que je n’en ai pas besoin pour l’instant ! Je vous remercie sincèrement pour votre aide ! Je reviendrai vers vous au besoin.

Cordialement,

Zakari »

________________________________

Autres articles et témoignages sur le traitement des troubles anxieux

Pathologie des troubles anxieux et hypnothérapie

Pour comprendre se qui caractérise les troubles anxieux : anxiété généralisée et attaque de panique

Lire Pathologie des troubles 
		anxieux et hypnothérapie Pathologie des troubles anxieux et hypnothérapie

L'anxiété chez l'enfant et à l'adolescent

Ce texte décrit ce qui caractérise les troubles anxieux : anxiété de séparation et anxiété généralisée chez l'enfant et l'adolescent.

Lire Psychopathologie propre à l'enfant et à l'adolescent et hypnothérapie L'anxiété chez l'enfant et à l'adolescent

Traitement de l'anxiété généralisée en hypnothérapie

Lisa, 44 ans, souffre depuis 25 années d’anxiété généralisée. Nous voyons lors du premier entretien ce que vit au quotidien cette patiente. Sa thérapie se déroula sur sept séances. Lors de sa dernière séance elle raconte comment elle apprécie de se découvrir « légère, sereine, joyeuse... ». « Si normal existe, je suis normale, je ne souffre plus, tous va bien ! », me dit-elle.

Lire la suite Traitement de l'anxiété généralisée, trouble anxieux, en hypnothérapie. Orgadia Paris Traitement de l'anxiété généralisée en hypnothérapie

Angoisse, crise de panique, agoraphobie et hypnothérapie

Sarah est musicienne et chef d'orchestre d’un ensemble de musique baroque. Elle a prochainement des concerts importants. Depuis plusieurs mois elle va très mal. Elle est en proie à des crises d’angoisse et de panique, elle fait des malaises dans la rue. Elle ne peut plus prendre le métro, aller dans des lieux publics, elle a le sentiment d’être dans un « état de survie »...

Sarah, qui se dit « très cérébrale et toujours dans l’analyse » livre un témoignage très parlant sur son ressenti et sur les mécanismes à l’œuvre dans l’hypnose.

Lire la suite Angoisse, crise de panique, agoraphobie et hypnothérapie Angoisse, crise de panique, agoraphobie et hypnothérapie

Traitement de l'angoisse et des troubles obsessionnels en hypnothérapie

Mélissa souffre de troubles anxieux, elle ne supporte plus certains de ses comportements étroitement liés, selon elle, à sa personnalité et qui provoquent ses crises d’angoisse : elle ne peut s'empêcher de dire tout ce qui lui passe par la tête.

Lire la suite Traitement de l'angoisse et des troubles obsessionnels en hypnothérapie Traitement de l'angoisse et des troubles obsessionnels en hypnothérapie

Trouble obsessionnel compulsif - TOC - et hypnothérapie

Julia, 40 ans, mariée, mère de trois enfants, souffre depuis son enfance d'anxiété généralisée (TAG). Récemment cette angoisse quasi-permanente est venue se focaliser sur de nombreux TOC (Troubles obsessionnels compulsifs).

Lire la suite Traitement des troubles obsessionnels compulsifs
		en hypnothérapie. Orgadia Paris Traitement des troubles obsessionnels compulsifs en hypnothérapie

La remodélisation d’histoire de vie : comprendre la démarche et les bienfaits de la régression sous hypnose

Je détaille dans ce texte le déroulement du protocole d'hypnose thérapeutique : Remodélisation d'Histoire de Vie – RHV.

Lire La remodélisation d'histoire de vie : comprendre la démarche et les bienfaits de la régression dans le passé sous hypnose La remodélisation d'histoire de vie : comprendre la démarche et les bienfaits de la régression en âge sous hypnose

Jean Touati

Hypnothérapeute

Thèmes associés : Psychothérapie | Thérapie brève | Maladie de peau | Psoriasis | 75 |

Cabinet Orgadia Paris Copyright © 2001 - 2017
Ancienne adresse : 46 rue Montmartre 75002 Paris