Hypnose Thérapeutique

Hypnothérapie . Hypnose Ericksonienne . Thérapie brève . Pnl . TCC . Paris . Cabinet OrGadia

hypnothérapie
hypnothérapie
Témoignages / Coaching scolaire - Préparation psychologique
coahing scolaire, préparation psychologique aux concours, préparation mentale, psychique, examen, pression du temps, difficultés de la concentration, mémoire, gestion du stress, améliorer ses performances, hypnothérapie, hypnose, éricksonienne

Coaching scolaire — préparation mentale aux examens et concours

Gérer son stress et améliorer ses résultats et ses performances

Article de Jean Touati, hypnothérapeute

Novembre 2008

Compte tenu des règles déontologiques de respect du secret professionnel et de réserve vis-à-vis des patients, les prénoms ainsi que certains éléments biographiques ont été modifiés.

Léa est une jeune collégienne de 15 ans. Elle vient me voir parce qu'elle est très stressée par le temps. Lors des contrôles en classe elle se met à paniquer dès qu'elle voit qu'il ne lui reste qu'une demi-heure.

Cela ne l'empêche pourtant pas d'être une élève brillante. Elle arrive aussi une demi-heure voire trois quarts d'heure à l'avance au collège, de peur d'être en retard, alors qu'elle n'habite qu'à un quart d'heure de marche. Elle a aussi quelques phobies : les insectes volants la font paniquer. Et puis, comme beaucoup de jeunes filles de son âge, elle manque de confiance en elle, ne se trouve pas très jolie et se demande quand elle rencontrera un garçon...

 

Léa, lors cette première séance, est accompagnée par sa mère qui restera quelques minutes avec nous. Elles sont très proches l'une de l'autre. Léa a quinze ans et demi, elle est en classe de troisième. Elle paraît un peu plus âgée car elle est assez mature et sérieuse.

Lors de ce premier entretien Léa me raconte : « J'angoisse depuis deux - trois ans avec le temps. Le temps me stresse énormément. Lors des contrôles, je commence à réfléchir aux trucs qui me restent, je me dis que je n'aurai jamais le temps de finir et je perds tous mes moyens. Ça me fait des sueurs froides, je n'arrive plus à me concentrer. Je suis pourtant très zen avant le contrôle mais c'est pendant, dès que je regarde l'heure, dès qu'il ne me reste qu'une demi-heure j'ai dix minutes de panique totale, j'ai les larmes aux yeux, j'oublie tout ce je que sais. Dans les contrôles de maths, c'est encore pire, je panique jusqu'à la fin. » Pourtant Léa est une élève brillante, très studieuse et exigeante, elle sort peu et consacre l'essentiel de ses loisirs à la lecture.

 

Elle poursuit : « Pour me lever le matin, c'est pareil, je mets mon réveil à l'avance de l'avance pour être sûre de ne pas arriver au lycée en retard ; c'est-à-dire que j'arrive au lycée trois quarts d'heure à l'avance. Dès que j'ai deux minutes de retard sur mon avance je panique. Pourtant le lycée est à un quart d'heure de chez moi à pieds. Aussi, j'ai beaucoup de mal à dormir la nuit lorsque je sais qu'il y a un départ en train le lendemain. »

Léa m'explique qu'elle a aussi une très grosse phobie des prises de sang qu'elle doit faire fréquemment à cause d'un problème médical : « Je m'évanouie ; le fait qu'on me pique dans une veine me terrorise. » Elle a aussi la phobie des insectes volants.

Je la questionne sur ce qui aurait pu la marquer.

« En 4ème j'ai été harcelée moralement par une bande de filles. Elles passaient leurs journées à m'insulter, c'était assez dur et depuis ce moment je n'ai plus été la même au collège. Elles étaient jalouses de mes notes, elles disaient que je trichais, elles se moquaient aussi de mon physique : j'avais de l'acné, je suis très complexée, là, j'ai un fond de teint, ça change beaucoup, elle se moquait aussi de mon poids parce que j'étais un peu ronde. J'ai pas mal de complexes, je ne m'aime pas trop physiquement, j'ai même perdu 6 kg en un mois cet été, je ne me trouve pas jolie vis-à-vis de mes amies. Je n'ai jamais eu de petit copain, ça me travaille, surtout que mes deux meilleures amies ont un copain et que ça marche super bien et elles m'en parlent tout le temps. Moi, je n'ai jamais connu un garçon qui s'intéresse vraiment à moi.

Il faut dire que je n'ai pas tendance à aller vers les garçons et à leur faire comprendre qu'ils me plaisent, je n'ai pas confiance en moi, j'ai très très peur qu'ils me rejettent. Une fois un garçon s'est fichu de moi en primaire ; il a répété à tous ses amis et à toute l'école que j'étais amoureuse de lui. Quand tout le monde se fiche de vous en primaire, ce n'est pas très agréable (en riant), ça m'a un peu traumatisé. »

 

Je revois Léa 15 jours plus tard.

« Au niveau du temps ça c'est vraiment amélioré, je ne stresse plus et je ne pars plus en avance de chez moi. Lors de mon dernier contrôle, je voyais qu'il me restait dix minutes et je n'avais vraiment pas fini, je me disais : "Oh, c'est pas grave !" Ça me perturbait même d'ailleurs (en riant), je me disais : "Oh, qu'est-ce qui m'arrive !" Et puis, je suis peut être moins timide avec les gens que je ne connais pas.

En fait, j'ai rencontré un garçon il n'y a pas longtemps, il est en terminale, on a discuté une heure sur Facebook... J'arrive pas à me persuader que je pourrais lui plaire, ça me paraît tellement impossible... Il y a, pourtant, pas mal de gens qui me disent qu'ils me trouvent plutôt jolie mais moi je n'arrive pas... »

Léa revient sur ce qu'elle a ressenti à l'issue de cette première séance : « Après la séance j'étais très stone, un peu dans les vap, j'étais très zen. J'ai retenu que pour être vraiment moi il fallait que je relativise, que je pense moins à la manière dont les autres me voyaient ... »

 

J'ai vu Léa au cours de deux séances espacées de 15 jours, au mois de juin. Début novembre sa mère m'envoie spontanément ce SMS. Elle a sûrement envie de partager le bonheur qu'elle ressent pour sa fille et je trouve ça assez touchant.

Cher monsieur,

Je suis la maman de Léa que vous avez soigné en juin. Léa va très bien et vit une magnifique histoire d'amour avec un jeune homme de presque 19 ans qui est en classe prépa physique-chimique au Lycée Chaptal à Paris.

Elle gère bien maintenant sa « phobie » du temps lors des contrôles scolaires et a bien plus confiance en elle (l'amour y a contribué aussi).

Très cordialement,

Mme Elisa ...

 

Un an après, je reçois d'autres bonnes nouvelles de Léa.

Bonjour monsieur,

J'ai le grand plaisir de vous annoncer que Léa soignée en juin 2010 a eu 20 (oui !) de moyenne générale à ses 6 épreuves anticipées du bac L. Nous sommes tous fous de joie et de fierté.

Bien cordialement,

Mme Elisa ...

 

La suite de l'histoire est toujours aussi belle.

Cher monsieur,

Ma fille Léa, que vous avez soignée, il y a deux ans environ pour son stress durant les contrôles en classe, vient d'obtenir son bac L avec la mention d'excellence, les félicitations du jury et une moyenne de 19,26 au total. Nous sommes si contents. Je tenais à vous faire partager ma joie et ma fierté.

Cordialement,

Mme Elisa ...

 

Autre témoignage

Préparation psychologique — mentale — aux examens, concours et compétitions sportives avec l'hypnose et le coaching. Gérer son stress et améliorer ses résultats et ses performances

Edouard, étudiant en médecine passe l’examen classant (ex concours) d’internat dans un mois et demi. 7000 étudiants en médecine passent à la fin de leur 6ème année ce concours national qui déterminera leur spécialité. Il décide de consulter car il craint de ne pas réussir à gérer son stress et ressent des blocages « plus profonds » dont il aimerait se débarrasser.

Lire Gérer son stress lors des concours, contrôles et examens avec l'hypnose Gérer son stress lors des concours, contrôles et examens avec l'hypnose

Jean Touati

Hypnothérapeute

Thèmes associés : Gestion du stress | Améliorer ses performances | Préparation des concours | Préparation des examens | Préparation mentale | Préparation psychologique d'une compétition sportive | Préparation psychologique aux examens | Préparation psychologique aux concours | Préparation psychologique aux auditions | Réussir son permis de conduire | Préparation intervention chirurgicale | Préparation opération | Psychothérapie | Coaching | 75 |

Cabinet Orgadia Paris Copyright © 2001 - 2017
Ancienne adresse : 46 rue Montmartre 75002 Paris