Hypnose Thérapeutique

Hypnothérapie . Hypnose Ericksonienne . Thérapie brève . Pnl . TCC . Paris . Cabinet OrGadia

hypnothérapie
hypnothérapie
Articles / Troubles de la personnalité
Pathologie des troubles de la personnalité : paranoïaque, schizoïde, borderline, limite, histrionique, narcissique, évitante, dépendante, obsessionnelle. Hypnothérapie Cabinet Orgadia Jean Touati Hypnothérapeute Paris

Troubles de la personnalité et hypnothérapie

Article de Jean Touati, hypnothérapeute

Avril 2011

Dans le langage courant, le terme de personnalité renvoie à la description d'une personne selon ses pensées, ses sentiments, ses comportements et ses réactions face à une situation. En sciences humaines, Reuchlin (1991) définit la personnalité comme  : « La caractéristique relativement stable et générale de la manière d'être d'une personne dans sa façon de réagir aux situations dans lesquelles elle se trouve. » ou encore  Cattell (1955) : « Ce qui permet une prédiction de ce que va faire un individu dans une situation donnée. »

La personnalité présente deux caractéristiques : elle est à la fois stable et unique ; elle contribue à la permanence de l'individu et rend chacun à la fois reconnaissable et distinct de tous les autres.

On estime que 5 à 15% de la population adulte présente un trouble de la personnalité. Nous avons probablement tous un ou quelques traits de personnalité qu’il serait avantageux de modifier. Mais dans le trouble de personnalité — ou personnalité pathologique — certains traits sont vraiment rigides et envahissants. Ils amènent la personne ou son entourage à en souffrir et nuisent véritablement à l'adaptation et au fonctionnement dans diverses situations sociales.

Les troubles de la personnalité se distinguent des symptômes des différentes pathologies psychiatriques par le fait qu’ils apparaissent classiquement à la fin de l’adolescence, qu’ils se caractérisent par des comportements durables et stables dans le temps indépendamment des situations auxquelles se trouvent confrontés les sujets.

L’Organisation Mondiale de la Santé, dans la Classification Internationale des Maladies (CIM-10), propose la définition  suivante des troubles de la personnalité : « Modalités de comportement profondément enracinées et durables consistant en des réactions inflexibles à des situations personnelles et sociales de nature très variée. Ils représentent des déviations extrêmes ou significatives des perceptions, des pensées, des sensations et particulièrement des relations avec autrui par rapport à celles d’un individu moyen d’une culture donnée. »

Le DSM IV distingue 10 troubles de la personnalité. Vous trouverez tout d'abord une définition synthétique et le détail des principaux traits caractérisant chaque trouble de la personnalité.

En parcourant ces descriptions, il est important de retenir que si vos comportements, vos attitudes, ou ceux d'un proche amènent de la souffrance et des difficultés dans diverses situations sociales alors il est bon de savoir qu'il peut s'agir d'un trouble de la personnalité et que ce trouble peut bénéficier, dans une majorité des cas, d'un traitement d'une durée raisonnable en thérapie brève et hypnothérapie. 

Face à cette nosographie (catégorisation), il est important de ne pas oublier qu'un être humain ne se met pas si facilement « en boîte » et que de nombreuses  personnes  peuvent présenter à des degrés divers des traits appartenant à plusieurs troubles distincts de la personnalité. Aussi, les descriptions des différents troubles vous permettent de vous faire une première opinion mais seule une consultation chez un professionnel de la santé vous permettra de poser un diagnostic. Je précise toutefois que cette notion de diagnostic n'est pas un élément déterminant du travail en hypnothérapie ; le diagnostic risque parfois « d'enfermer » une personne dans un trouble et celle-ci pourrait renforcer ces traits en regard de son descriptif.

Personnalité paranoïaque

se caractérise par une méfiance soupçonneuse envers les autres dont les intentions sont interprétées comme systématiquement malveillantes ; méfiance et manque de confiance

Personnalité schizoïde

se caractérise par un détachement des relations sociales et une froideur émotionnelle ; seul sans vrais amis

Personnalité schizotypique

se caractérise par des distorsions du ressenti, des pensées, des perceptions et par des conduites excentriques ; monde imaginaire

Personnalité antisociale

ou encore personnalité dyssociale, sociopathique ou psychopathique

se caractérise par un mépris et une transgression des droits d’autrui et l’exploitation sans vergogne des autres ; psychopathie

Personnalité borderIine ou état Iimite

est caractérisée par un problème de gestion des émotions, une impulsivité, des problèmes relationnels, une image de soi instable conduisant fréquemment à des conduites autodestructrices ; sur-émotif

Personnalité histrionique

se caractérise par une quête permanente d’attention : remarquez-moi

Le trouble peut s’accompagner d’un égocentrisme, d’une indulgence excessive envers soi-même, d’un désir permanent d’être apprécié, d’une tendance à être facilement blessé et d’un comportement manipulateur persistant visant à satisfaire ses propres besoins, également d'une tendance à s’engager dans des relations intenses et instables conduisant fréquemment à des crises émotionnelles avec des efforts démesurés pour éviter les abandons et des menaces répétées de suicide ou des gestes auto-agressifs.

Personnalité obsessionnelle-compulsive

ou anankastique

se caractérise par une préoccupation, voire des rituels de vérification, pour l’ordre, la perfection et le contrôle ; prisonnier de comportements

Personnalité narcissique

s’aime lui-même

se caractérise par un mode général de fantaisies ou de comportements grandioses, de besoin d'être admiré et de manque d'empathie qui apparaissent au début de l'âge adulte et sont présents dans des contextes divers, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :

Personnalité anxieuse

ou personnalité évitante (personnalité phobique ou phobie sociale)

se par une inhibition sociale, par des sentiments de ne pas être à la hauteur et une hypersensibilité au jugement négatif d’autrui ; pas à la hauteur

La question des limites diagnostiques entre l’anxiété normale, la timidité, la personnalité évitante et la phobie sociale est toujours débattue.

Personnalité dépendante

se caractérise par un comportement soumis lié à un besoin excessif d’être pris en charge ; pas réellement autonome

 

Abréviation

DSM

abréviation de l'anglais : Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders — manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux — publié par la Société américaine de psychiatrie (APA). Ouvrage de référence qui classifie et catégorise des critères diagnostiques et des recherches statistiques de troubles mentaux spécifiques.

Retour au texte

 

Bibliographie

DSM-IV-TR, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Paris : Masson, 2000

Thèmes associés : Psychothérapie | Thérapie brève | 75 |

Cabinet Orgadia Paris Copyright © 2001 - 2017
Ancienne adresse : 46 rue Montmartre 75002 Paris